PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Serge Gainsbourg parle de Brigitte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bbamiedesanimaux
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 2416
Age : 31
Localisation : Chez les Ch'timis ;)
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Ven 22 Aoû - 3:05

"La première fois que je l'ai vue, dit Serge Gainsbourg, elle attendait le petit Charrier. C'était mon premier film, où je jouais un rôle secondaire mais plaisant. Elle m'appelait "Guinguin"... Elle était charmante, très entourée, inabordable, avec tous les photographes, les journalistes... Il y avait son fauteuil, sa maquilleuse, sa coiffeuse, son habilleuse, et tout ce monde-là s'affairait... C'était l'époque du star-system. "Ce n'était pas une petite prétentieuse, c'était BB, une délicieuse adolescente, un petit bouton de rose blanche qui s'est ouvert dans les années soixante-cinq soixante-huit. D'une jeune gamine très fraîche, elle est devenue la femme la plus belle que j'ai jamais vue. La gamine, charmante mais sans grand intérêt à mes yeux, s'est muée en une femme sublime dans sa gestuelle, sa morphologie, l'élégance de sa démarche. C'était une vraie chorégraphie quand elle marchait... "Dans cette prescience de son corps, de son aura, elle rejoignait Monroe par la façon dont tout cela sous-entendait une disponibilité car une actrice qu'on s'en indisponible perd son charisme... "Tout cela avec une malice, un charme hallucinant, une photogénie à vingt-quatre images seconde ; dos, face, profil, close-up... C'était autre chose qu'un mannequin. Il y a peu de choses sublimes dans sa filmographie, pourtant elle, elle reste sublime, dans le souvenir qu'on en a... la magie de cette affaire, c'est qu'elle s'en est sortie : le film s'est évanouit, elle reste. " Brigitte a des pleins et des déliés. Elle peut être pathétique et caustique, nostalgique, malicieuse, acidulée, poivrée... Toute la gamme de la femme... Et jamais un milligramme de vulgarité, malgré des scénarios d'une grande faiblesse. Je crois qu'elle ne choisissait pas vraiment, elle s'en remettait aux producteurs, à son agent, aux metteurs en scène; elle leur faisait confiance. Quand c'était trop nul, elle était insupportable ce qui est un signe d'intelligence. Mais elle ne cassait pas : elle ne s'est jamais fait virer d'un tournage. Tout l'argent reposait sur elle, et elle en avait conscience. Son destin cinématographique est dû aux producteurs, qui la voyaient sensuelle et champagnisée : ils pensaient que c'était ce qu'attendait le public. Pourtant, quand Clouzot lui a serré la vis, il en a sorti quelque chose d'intense. Il n'y a plus de comptes à règler, de toute façon : aujourd'hui c'est fini. Mais dans les Misfits, par exemple, elle aurait été aussi pathétique, fragile, humaine et ardente que Marilyn... "On avait un joyau, on n'a pas su ouvrir l'écrin... Actuellement, nous n'avons que pour stars que des pierres semi-précieuses. Elle a été la seule star d'après-guerre. "Un jour, elle m'a dit : "Ecris-moi la plus belle chanson d'amour que tu puisses imaginer !" Alors, dans la nuit, j'ai écrit Je t'aime moi non plus. On l'a enregistrée, et l'enregistrement a été très éprouvant : il y avait une turbulence émotionnelle terrible. Voilà que les journaux à scandale se mettent dans le coup. "Je pouvais passer outre, la chanson était faite. Mais, par galanterie, j'ai dit : "Arrêtez-tout." Elle était mariée avec Sachs, ça prenait une tournure dégueulasse. "Le master est dans les coffres-fort de Phonogram. Quand j'aurai cassé ma pipe et elle aussi le plus tard possible, ils le ressortiront. "Je m'étais fait la promesse alors : "Cette chanson, puisque c'est comme ça, je n'en ferai rien". Et puis, je me suis parjuré. Jane est arrivée. Je lui ai donné la chanson, on a fait un hit... Là, je crois que j'ai blessé Brigitte ; je n'aurai pas dû. Et j'ai également blessé Jane, en lui révèlant que la chanson avait été écrite pour Brigitte. Ah, si Brigitte me donnait le OK aujourd'hui, je la sortirais, cette chanson ! Mais je ne crois pas qu'elle le fera... "Maintenant, elle se cache... Ca l'emmerdait d'aller en tournage, à cause des paparazzi. Les gens avaient pour elle une espèce de haine. Je l'ai vue agressée dans la rue : "Vous êtes dégueulasse". Mais qu'est-ce qu'elle faisait cette pauvre gamine ? Elle n'a jamais pris personne à personne, elle a vécu sa vie, choisi ses gamins... Elle était la prémonition de l'époque cool, d'un changement de couleur. Elle était réceptive à toutes les osmoses. "En l'observant, j'ai capté chez elle des possibilités, un potentiel de dramaturgie que je n'ai jamais vu chez aucune autre femme, et que n'ont capté aucun de ses metteurs en scène... Je trouve cela terrible que le celluloïd, à part La vérité et Le Mépris, n'ai pas pu capter toute cette richesse... "Elle est toujours présente à mes yeux, dans mon subconscient et chez moi, puisqu'elle m'a donné deux sublimes photos de Sam Lévin. Ces photos égalent des tableaux d'Ingres, par leur sublimation du beau. Elle est là... Pour ne pas blesser Jane, je les avais laissées chez mes parents, mais maintenant elles sont chez moi, je les ai fait encadrer d'or. "Quand on se promenait ensemble, dans la rue, partout, elle avait une espèce de sixième sens : elle repérait les photographes. Elle les sentait, littéralement. Elle disait : "Je sais qu'il y en a un", et pourtant on ne voyait rien, mais elle avait toujours raison. C'était comme un animal qui sent un chasseur... "Cette gamine, hein, eh, bien, je peux dire qu'elle m'a marqué au fer rouge..."


Propos reccueillis en 1986
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bbamiedesanimaux.skyrock.com
Sidonie
Admin


Féminin
Nombre de messages : 2279
Age : 42
Localisation : charente-maritime
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Ven 22 Aoû - 8:16

Ouah !! on peut dire qu'il l'a véritablement aimé !! C'est très beau ...

Le disque a du ^étre ressorti peu de temps après cette interview


BBamiedesanimaux pour cette agréable lecture
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brigittebardot.eu
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Ven 22 Aoû - 8:49

oui c'est ce que j'allais dire! j'aurais aimé qu'on dise ça de moi lol
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Ven 22 Aoû - 14:23

C'est tres beau!
Merci a toi!
Gainsbourg avait l'art des mots!
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
bbamiedesanimaux
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 2416
Age : 31
Localisation : Chez les Ch'timis ;)
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Ven 22 Aoû - 18:46

Gainsbourg était fou d'elle on le savais, mais on le ressent aussi en lisant ces lignes.

Un vrai poète ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bbamiedesanimaux.skyrock.com
crazy-mamargaux
Cette sacrée gamine


Féminin
Nombre de messages : 666
Age : 25
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Ven 22 Aoû - 21:28

merci pour les propos exeptionnels de gainsbourg !
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/crazymamargaux
Sidonie
Admin


Féminin
Nombre de messages : 2279
Age : 42
Localisation : charente-maritime
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Jeu 16 Oct - 8:05

De la part de notre BBamiedesanimaux qui ne peut toujours pas se connecter au forum malgré mes demandes à forumactif.. bref je travaille encore dessus pour qu'elle revienne vite !!!!





"Et Dieu crééa Brigitte Bardot"

1959 : Serge GAINSBOURG rencontra Brigitte BARDOT sur le tournage d'un film
"Voulez vous dansez avec moi ?"

1962 : Il lui écrit deux chansons nommées :

"L'appareil à sous" et "Je me donne à qui me plait"


1965 : se dessinent deux chansons supplémentaires pour elle :

"L'omnibus" et "Bubble Gum"

1967: Ils sont à leur paradoxe chacun de leur côté : Gainsbourg éclate
de créativité, et gravit tous les échelons, Bardot elle aussi est à son
apogée et pourtant songe à se retirer, du moins à se "déstariser"...
les médias, la foule lui font peur..
Ils sympathisent, déjeunent ensemble et on les voit inséparables depuis
le "Show Bardot".Ils sortent au King Club, Keur Samba, La Calvados

"On travaillait en amateur et on s'aimait en professionnel"...
Phrase de Gainsbourg au sujet de BB.

Il a 28 ans...
Bardot est amusé par Gainsbourg le jour où elle le rencontre et de ses souvenirs pour lui, elle raconte :

"Il avait l'air d'un vieil étudiant de la Sorbonne qui, recalé dix fois
à ses examens, s'y présente une onxième fois sans croire une seconde
que les conditions de sa réussite y seront améliorées ! Il était
sarcastique, grimacier, peu bavard. Il faisait l'effet de quelqu'un de
si intelligent que communiquer avec ses semblables l'indifférait : il
laissait venir. Je crois avoir reconnu (une des premières) sa
sensibilité d'écorché vif."

Sur un plan quotidien, nos rapports étaient parfaits : "Gain-Gain" est
un fils de famille courtois, et bien élevé. En ses débuts je ne l'ai
pas connu provocateur ; la provocation systématique et délibérée n'est
venue qu'après coup, lorsque le succès fut immense.
Avec une note, un mot, il s'est mis à faire de l'or, mais sans changer d'attitude à mon égard."

Elle lui écrit d'Espagne de l'Hotel Aguadulce, "Almeria" (morne plaine)
lui dit elle, elle s'est éprise de Gainsbourg et lui envoie des lettres
nostalgiques...

L'histoire amoureuse de Gainsbourg et Bardot fut assez confidentielle
dans le sens où personne n'a jamais connu de détails "croustillants"
même si paradoxalement Serge Gainsbourg a toujours dévoilé au grand
jour sa liaison avec elle... elle n'en demeure que bizarrement plus
secréte. Serge Gainsbourg confiera à son père :

"La plus belle fille du monde ! on m'envie de tous les côtés !!"
Tout en rajoutant ... :
"Il ne faut pas que je tombe dans le panneau ..."



Trois petits bouquets de fleurs des champs
offerts comme ça ...


"On avait un joyau, on n'a pas su ouvrir l'écrin. Actuellement nous n'avons pour stars que des pierres semi-précieuses (...) "

Confidence S.G.

Une nuit de 1967 Gainsbourg composa ses trois plus belles chansons pour
elle et certainement sans en avoir conscience se gravait trois chefs
d'oeuvre -bijoux de son répertoire- toutes trois créées sur un laps de
temps de 10 heures à l'affilée...

"Bonnie and Clyde", "Je t'aime moi non plus" et "Harley Davidson"

La Déesse aux pieds nus se marie...

1966 :Bardot se marie avec Günther Sachs la décision est prise.
1967 : Enregistrement Bardot/Gainsbourg de "Je t'aime moi non plus"

Le mari de Bardot en prend ombrage (la chanson signe à accord tacite la
fin de la liaison entre Serge et Brigitte malgré l'attachement toujours
présent...

Bien entendu, Gainsbourg provoque et se doute de la bombe qu'il a
loisir de faire sauter ! Bardot le contacte et implore le retrait
officiel ou clandestin de la chanson.....

Prévision de la sortie du disque "40.000 exemplaires" que Serge retire
"par pure galanterie" et répond à Bardot ces quelques mots :

"Puisque ma chanson avec toi ne sort pas, selon ton voeu, je jure
devant Dieu que je ne l'enregistrerai, de ma vie, avec aucune autre.
Cette chanson est tienne. Elle restera la tienne (...)."

Ses initiales... gravées


1968 : Il signe la plus belle chanson adressée à BB -chanson d'adieu-
inspirée en texte digne de Baudelaire "l'Amour Monstre" lequel livre de
Pauwels qui , pour la petite histoire lui avait été recommandé de lire
par Bardot elle même :

"Lis ca !Tu pourrais le méditer, c'est un ouvrage tout à fait pour toi !
Il est écrit à coups de fouet : ca claque à chaque page !..."
Confidence de S.G.

Naissance de la chanson -la plus belle pour elle- et qui signe leur rupture :

"Initials BB"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brigittebardot.eu
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mar 10 Fév - 15:44

On connait tous le superbe hommage de Gainsbourg à BB : Initials BB... Avec la poésie dont il est passé maître, il esquisse un exquis portrait d'une femme aimée.
J'ai lu (je ne me rappelle plus ma source) qu'il avait écrit une chanson spécialement pour déverser sa rage : Manon. Manon serait en fait adressé à Bardot...

Manon
Manon
Non tu ne sais sur'ment pas Manon
A quel point je hais
Ce que tu es
Sinon
Manon
Je t'aurais déjà perdue Manon
Perverse Manon
Perfide Manon
Il me faut t'aimer avec un autre
Je le sais Manon
Cruelle Manon
Manon
Manon
Non tu ne sauras jamais Manon
A quel point je hais
Ce que tu es
Au fond
Manon
Je dois avoir perdu la raison
Je t'aime Manon

C'est vrai que Gainsbourg a du partager son amour pour BB avec un autre,Gunther Sachs. Il pouvait peut être aussi haïr ce qu'elle représentait : un sex symbol mondial.

Avez-vous déjà entendu cette info ?
Revenir en haut Aller en bas
bbamiedesanimaux
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 2416
Age : 31
Localisation : Chez les Ch'timis ;)
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mar 10 Fév - 17:51

Pas du tout au courant pour ma part.
Merci pour cette info.
Peut-être que sur le coup il lui en a voulu.
D'ailleurs Brigitte parle de ses retrouvailles avec Serge en 1985.
Elle dit "Nous n'étions plus amants mais pas encore amis".
D'après ce qu'elle dit, les retrouvailles étaient tendues.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bbamiedesanimaux.skyrock.com
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14748
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Gainsbourg parle de Brigitte   Mer 13 Jan - 1:49

Merci pour les infos. Quel amour fort et chaud celui de Gainsbourg pour BB.
En vérité il aimait une femme exceptionnelle de beauté de charme et personalité! Il avait du talent, mais elle... elle était superbe, incroyablement belle et pleine de talent aussi. Il a raison:elle est une vraie pierre précieuse. Elle est unique!!!















g
Revenir en haut Aller en bas
Blondie Joy
Boulevard du rhum


Féminin
Nombre de messages : 1051
Age : 48
Localisation : VAR
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mer 13 Jan - 10:28

lisa a écrit:
oui c'est ce que j'allais dire! j'aurais aimé qu'on dise ça de moi lol

ne t'inquiète pas Lisa, notre tour viendra...
Revenir en haut Aller en bas
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mer 13 Jan - 11:37

lol j'en doute! bon la pierre précieuse c'est moi ça ya pas de souci! mais trouver un serge aujourd'hui ça jne doute fortement! on poura jamais reocnnaitre mes qualités! lol!
Revenir en haut Aller en bas
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Dim 17 Jan - 17:00

et brigitte parle de Serge

http://www.purepeople.com/article/brigitte-bardot-sa-bouleversante-declaration-d-amour-a-serge-gainsbourg_a48161/1
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Dim 17 Jan - 20:23

Merci beaucoup Lisa ! Elle en parlait déjà dans ses mémoires ! ça me fait rire qu'elle aussi ait été choquée par le lévrier afghan qui ne colle pas du tout avec BB (il fait trop chien précieux).

Je copie ici le texte du lien car j'ai peur qu'après la page n'existe plus et qu'on ne puisse plus y accéder :

"Il voulait me rencontrer et me faire entendre quelques chansons
qu'il avait composées.(...) Serge est venu et on s'est retrouvés très
intimidés. Quasiment sans voix.(...)Il m'a demandé si j'avais du
champagne. Nous en avons bu, un peu, beaucoup et j'ai alors pu attaquer
sa chanson avec insolence et avec sensualité.(...) Ce n'est que, des
jours plus tard, après avoir enregistré Harley Davidson, que nos doigts
se sont croisés et que plus rien d'autre, plus personne d'autre, n'a
existé pour moi.
"

"J'étais mariée à Gunter Sachs, mari fantôme, alors que j'avais
besoin d'appartenir corps et âme à un homme qui soit présent et que
j'admire. Serge était là et je l'admirais jusqu'au vertige.
" Cependant, il gardera toujours une part de mystère puisqu'elle déclare avoir "découvert récemment qu'il avait été peintre et qu'il avait des enfants d'un précédent mariage."

(je me suis d'ailleurs toujours demandé ce qu'étaient devenus ces enfants, un garçon et une fille si mes souvenirs sont bons - étonnant qu'ils n'aient pas mis en avant cette paternité).

Brigitte Bardot raconte aussi l'enregistrement de Je t'aime moi non plus. "On
mimait les paroles et les bruits d'un couple faisant l'amour, en nous
tenant par la main. Je crois que l'effleurement de nos doigts, les uns
contre les autres, reste un des moments les plus érotiques que j'aie
vécus
." Cette chanson sera finalement supprimée du disque et la bande "enfermée dans un coffre chez Philips" suite aux menaces du mari de BB. Puis la vie a repris ses droits. Gainsbourg et Bardot se sont séparés "sans cris ni heurts" mais en laissant derrière eux l'empreinte d'un couple devenu mythique.
Des mots simples pour expliquer un amour infini : "Nous avons
vécu un amour très pur et très romantique. Un amour comme on en rêve,
une fois dans sa vie. Quarante ans sont passés mais notre histoire
reste un moment sublime de passion.
"
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Dim 17 Jan - 21:15

Je crois que l'ex femme de Serge est partie loin, il n'a plus jamais revu ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14748
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Lun 18 Jan - 13:18

Ingrid,
Après connaître l'histoire de Manon, j'ai entendu cette chanson et j'avais des larmes au bout des yeux. Il a vraiment beaucoup souffert.
Sa passion était très profonde...
Je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14748
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Lun 18 Jan - 13:20

Je me suis oubliée de te dire
Revenir en haut Aller en bas
Blondie Joy
Boulevard du rhum


Féminin
Nombre de messages : 1051
Age : 48
Localisation : VAR
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mer 20 Jan - 1:51

Il a eu une grande passion avec Bardot, mais c'est Birkin qu'il a le plus aimé malgré tout c'est normal onze ans je crois de vie commune et une fille ensemble..
Revenir en haut Aller en bas
Gawatchi
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 37
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mar 11 Juin - 0:47

Wow !
Ca c'est de la déclaration !
Je connaissais quelques extraits de ses propos (les pleins et les déliés) mais je ne connaissais pas tout ça !
Je suis aussi hyper fan de Gainsbourg donc je suis ravie de lire tout cela.
Il avait raison pour beaucoup de choses (notamment sur La Vérité et Le Mépris, même si selon moi il y a d'autres films, quand bien même sont-ils plus lambda).
Par contre je ne comprends pas le délire de "jeune gamine", "adolescente" : B.B n'était plus une ado dans Voulez vous dancer avec moi ! Qu'est-ce qu'il aurait pu dire s'il l'avait connue à l'époque de Manina !
Je ne suis pas non plus forcément d'accord sur elle était à son maximum entre 1965 et 1968 ! Elle était canonissime à l'époque de Vie privée, Voulez-vous, La vérité !
Mais ça c'est typiquement Gainsbourg : il n'était pas indifférent à elle à l'époque où il l'a connue pour la 1ere fois. Mais comme elle ne lui était pas accessible, par orgueil, il dit qu'elle n'avait alors aucun intérêt. Pourtant il avait une photo d'elle sur son piano à cette époque (pour faire croire à des choses, pour se faire mousser auprès des journalistes). Mais c'est ça Gainsbourg : quelqu'un de très égocentrique qui aime à faire croire qu'il est le Pygmalion ultime et que DONC B.B a éclot quand elle était avec lui -ou presque.
Le coup du bouton de rose il l'a fait sur Charlotte et sur Vanessa Paradis aussi !
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14748
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Mar 11 Juin - 14:07

Je crois qu'il décrit la forme comme il la voyait. il dit aussi qu'elle attendait le petit Charrier!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg parle de Brigitte   Aujourd'hui à 4:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Serge Gainsbourg parle de Brigitte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serge Gainsbourg parle de Brigitte
» Serge Gainsbourg
» Un jour un destin : Serge Gainsbourg
» Gainsbourg à travers les femmes de sa vie
» Ligne de bijoux BB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES FANS :: Divers-
Sauter vers: