PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jacqueline Lee Bouvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:03


Jacqueline Lee Bouvier devenue par ses mariages successifs Jacky Kennedy-Onassis.


Enfance et education.



Jacqueline Lee Bouvier est née le dimanche 28 juillet 1929 à Southampton sur Long Island dans l’État de New York.
Elle a des ascendances francaises et irlandaises.
Jacqueline est scolarisée en 1935. À l’école, elle est réputée pour son côté hardi et son comportement insolent, si bien qu’elle est régulièrement convoquée par la directrice.
Son pere, alcoolique et infidele, conduit sa mere à s'en separer an 1936, alors qu'elle n'a que 7 ans.
Tandis que John Bouvier restera célibataire, Janet Lee se remariera encore deux fois. Son second mari, un riche avocat et homme d’affaires qui a déjà deux fils et une fille de ses deux mariages précédents.



Carte de voeux de la famille Auchincloss pour l'année 1945. Jacqueline Lee Bouvier est en haut avec son demi-frère Hugh Auchincloss.

À l’instar de sa mère, Jacqueline Bouvier est une excellente cavalière et commence d’ailleurs à monter à cheval dès l’âge d’un an.

En dehors de cela, Jacqueline Bouvier adore la lecture, la peinture, la photographie et la poésie. Elle écrit d’ailleurs elle-même plusieurs poèmes. Avant d’être scolarisée, elle aurait lu tous les livres de son étagère ainsi que ceux de ses parents. Parmi ses héros figurent Mowgli du Livre de la jungle, Robin des Bois et Scarlett O'Hara, personnage principal d'Autant en emporte le vent. Sa passion pour les animaux se manifeste par le grand nombre de chiens domestiques qu’elle possède. Elle a une relation affectueuse avec son père mais garde ses distances avec sa mère. Janet Lee est stricte, traditionaliste et fait grand cas des bonnes manières, mais elle s’emporte également contre l’infidélité permanente de son mari, ce qui la conduit à exprimer sa colère en frappant ses filles.

Jacqueline Bouvier change d’établissement scolaire plusieurs fois.
En 1948, elle s’installe en France pour y fréquenter la Sorbonne et l’Université de Grenoble jusqu’en 1949. Elle y approfondit davantage sa passion pour la culture française.




« J’ai aimé cette année-là plus que n’importe laquelle de ma vie. Le fait d’être loin des miens m’a donné la chance de me contempler d’un regard cynique. J’ai appris à ne pas avoir honte d’une sincère passion pour les études. Auparavant, j’avais toujours essayé de la cacher, mais quand je suis retournée aux États-Unis, je fus heureuse de pouvoir continuer mes études auprès de ma famille. J’avais changé cependant, car j’avais découvert une passion pour l’Europe dont je doute qu’elle me quitte jamais. »
— Citation de Jacqueline Bouvier concernant son séjour à Paris.



Comme première expérience professionnelle, Jacqueline Bouvier commence à travailler, en 1951, comme journaliste pour le Washington Times-Herald, un emploi que son beau-père lui a procuré. Elle parcourt Washington pour demander aux gens leur opinion sur certains sujets très polémiques, comme l’Union Soviétique ou la guerre de Corée, puis pour les photographier.





Mariages et enfants

En janvier 1952, Jacqueline Bouvier se fiance au jeune agent de change John Husted Jr qu’elle avait rencontré vers la fin de l’année 1951 à Washington. Cependant, les fiançailles sont rompues en mars 1952 car Janet Lee, contrairement à John Bouvier, n’apprécie pas la relation.
Jacqueline Bouvier commence à fréquenter John Fitzgerald Kennedy, une star montante du parti démocrate de douze ans son aîné, après qu’elle l’a connu en mai 1952 au cours d’un dîner organisé par quelques amis.

Lorsque leurs fiançailles sont annoncées le 23 juin 1953, la plupart des membres de la famille Bouvier manifestent leur opposition.

Malgré tout, Jacqueline Bouvier et John Fitzgerald Kennedy se marient le 12 septembre 1953 à la Hammersmith Farm, à Newport, dans le Rhode Island.




L'épousée se rappellera ce jour comme l’un des plus malheureux de sa vie. Non seulement elle était mécontente de sa robe de mariée, mais de plus son père John Bouvier avait été empêché par sa mère Janet Lee d’assister à la cérémonie.

En tant qu’épouse de sénateur, Jacqueline Bouvier Kennedy se met à suivre des cours d’histoire américaine et de sciences politiques à l’université de Georgetown en 1954. Très vite, elle fait concurrence à son mari par ses connaissances précises sur l’histoire étasunienne.

Jacky fait une fausse couche en 1955 et donne naissance à une fille mort-né le 23 aout 1956.
Cet évènement conduit à une brève séparation du couple qui se réconcilie peu après.



John Kennedy redoute que sa femme n’ait plus d’enfants, mais elle finit par mettre au monde sa fille Caroline Bouvier Kennedy le 27 novembre 1957 à New York.
Kennedy est déjà élu président des États-Unis quand son fils John Fitzgerald Kennedy Jr. naît le 25 novembre 1960 à Washington ; lors de sa naissance, Jacqueline Kennedy craint pour sa survie.
Le dernier enfant du couple est Patrick Bouvier Kennedy, né le 7 août et mort le 9 août 1963, à cause d'un problème pulmonaire. En dépit d’une assistance médicale intensive, il meurt trente-neuf heures après sa naissance.

Première dame des États-Unis

En janvier 1960, John Fitzgerald Kennedy annonce sa candidature à la présidence des États-Unis, ce qui l'oblige a voyager un peu partout.
Après avoir accompagné son époux un certain temps, Jacqueline Kennedy est contrainte de rester au foyer car elle est enceinte. Néanmoins, elle aidera son époux en écrivant un article hebdomadaire dans un journal et en accordant des entretiens télévisé en plusieurs langues.
Finalement, Kennedy gagne l’élection générale de peu face à son concurrent Nixon le 8 novembre 1960.



Alors âgée de 31 ans, elle fait partie des plus jeunes premières dames de l’histoire des États-Unis. Bien qu’elle ait fait de grands efforts pour soutenir son époux durant ses campagnes électorales, elle ne s’immisce pas dans la politique pendant qu’il gouverne.
Jacqueline Kennedy se donne alors comme priorité l’embellissement de la résidence présidentielle en souhaitant que la culture y fleurisse. Par conséquent, la restauration de la Maison Blanche devient le premier grand projet qu’elle réalise. À cette fin, elle annonce la formation d’un comité des beaux-arts le 23 février 1961.
À l’aide d’une décoratrice professionnelle, elle fait ajouter une cuisine et des chambres d’enfants à un étage privé.
Au départ, ses tentatives sont controversées compte tenu des énormes sommes d’argent nécessaires pour effectuer les changements. Or, Jacqueline Kennedy publie un guide de la Maison Blanche, dont la vente engendre des recettes qui finiront par compenser les dépenses.

Les apparitions publiques.

Quelques-unes des apparitions officielles de Jacqueline Kennedy sont devenues légendaires. La frenesie et l'amour que lui porte le public est tel qu'on en oublierait presque son mari!
C'est elle qui fait la couverture des journaux!



Lors de l’arrivée du couple présidentiel à Paris le 31 mai 1961, John F. Kennedy déclare : "Je pense qu'il est de mon devoir de me presenter à vous tous. Je suis l'homme qui accompagne Jacky Kennedy"



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

La vie conjugale

Le 24 juin 1963, le président Kennedy se rend à Berlin afin d’y prononcer deux jours plus tard la célèbre phrase : « Ich bin ein Berliner.»

Cependant, sa femme Jacqueline Kennedy est restée à Washington DC : après être tombée enceinte pour la cinquième fois, elle est sur le point d’accoucher, ce qui l’empêche d’assumer de longs voyages.
D’autre part, son époux a eu une vie extra-conjugale mouvementée et il est presque avéré aujourd’hui que lui et son frère Robert Kennedy ont eu une liaison avec l’actrice Marilyn Monroe.
Celle-ci n’ayant pas été la seule aventure amoureuse du président Kennedy.



Le jour de l'anniversaire du president, Marilyn est là et chante son fameux "Happy birthday, mister president" d'une facon langoureuse et devant la terre entiere.
Jacky se sent humiliée et se retire quelque temps en grece sur le yacht d'un ami à sa soeur, ennemi des etats-unis, un certain Aristote Onassis.
Jacqueline Kennedy ne réapparaît en public que le 21 novembre 1963, quand elle accompagne son mari au Texas pour des réunions dans le cadre de la campagne pour sa réélection.



Le lendemain, le couple traverse la ville de Dallas assis à l’arrière d’une voiture officielle décapotée quand le président recoit 2 balles dans la tête. Après que son mari ait été touché, Jacqueline Kennedy quitte sa place en grimpant sur la partie arrière du véhicule alors que celui-ci accélère soudainement pour emmener le Président à l’hôpital.

Quelques heures apres l'annonce officiele du deces du president, Jacqueline Kennedy porte toujours son costume rose Chanel éclaboussé par le sang de son époux. Elle regrette de s’être lavé le visage et les mains, justifiant son attitude par son désir de montrer aux gens ce qu’on avait fait à son mari. En outre, elle refuse de quitter sa dépouille et exige que deux prêtres catholiques l’assistent.

Lors de l’enterrement du président Kennedy qui a lieu le 25 novembre 1963, date du troisième anniversaire de son fils John junior, Jacqueline Kennedy et ses deux enfants montent et descendent les premiers les marches vers l’entrée de la cathédrale. Pendant la cérémonie à l’intérieur, elle ne montre son émotion que lors de l’Ave Maria!
Le public la saluera pour sa tenue considérée comme droite et valeureuse.




De Kennedy à Onassis



Le 20 octobre 1968, Jacqueline Kennedy épouse l’armateur et milliardaire grec Aristote Onassis sur l’île de Skorpios, propriété des Onassis, dans la mer Ionienne.
Elle lui dira que ce n'est pas un mariage d'amour, ayant plus besoin d'un mari pouvant subvenir à ses besoins et surtout à ceux de ses enfants, que d'un amant.



Les enfants d'Onassis et la famille Bouvier (pour ne pas dire l'Amerique entiere) sont contre ce mariage. Les medias n'apprecient pas non plus et la nomment desormais Jacky O.

Bien plus tard, alors qu'Aristote est à Paris, il est vu en compagnie de "la femme de sa vie" Maria Callas, etant delaissé par sa veritable epouse.
Furieuse, humiliée, Jacky quitte la GRECE le jour même et rejoint Onassis en France le priant de faire des photos avec elle, pour montrer qu'ils sont toujours ensembles. Un mari infidele? Tout ceci a un gôut de deja vu pour elle.

Aristote Onassis est sur le point de demander le divorce quand il meurt le 15 mars 1975 en France.
Jacqueline Onassis se trouve à New York le jour de la mort de son mari, de sorte que sa belle-fille est la seule à assister à son décès. La part de l’héritage qui lui reviendra avait été très réglementée par le contrat de mariage. Finalement, elle reçoit une soulte qui est estimée entre 20 et 26 millions de dollars, au lieu des environ 125 millions qu’elle aurait pu recevoir. À la suite de son deuxième mariage, Jacqueline Onassis retourne définitivement à New York City, qu’elle considère comme sa ville natale.

La fin de sa vie

C’est peu de temps après le décès d’Aristote Onassis que Jacqueline Onassis rencontre l’industriel d’origine belge Maurice Tempelsman, né en 1929 à Antwerpen. Elle passera avec lui à New York les dernières années de sa vie. Marié, il avait quitté sa femme pour vivre avec Jacqueline Onassis. Comme l’épouse de Maurice Tempelsman refuse le divorce, les deux partenaires vivent en concubinage.

Jacqueline Onassis commence sa carrière d’éditrice en 1976.
qui lui permet de promouvoir plusieurs livres aussi bien que leurs auteurs. Elle participe aussi à la publication d’œuvres comme l’autobiographie Moonwalk de Michael Jackson. D’autre part, elle s’intéresse à l’urbanisme de New York, en tentant d’empêcher la construction de gratte-ciels et en aidant à la restauration de bâtiments publics.



En janvier 1994, Jacqueline Onassis est examinée après une chute de cheval et les médecins lui diagnostiquent un cancer.

La presse est informée le mois suivant. Jacqueline Onassis poursuit son travail d’éditrice, tout en diminuant son rythme de travail, mais l’issue fatale survient à l’âge de 64 ans : Jacqueline Kennedy-Onassis s’éteint dans son sommeil le jeudi 19 mai 1994, dans son appartement sur la Cinquième Avenue, à 22 heures 15, le jour où son père John Bouvier aurait fêté son 103e anniversaire. Le New York Daily News publie sa nécrologie le lendemain.
Jacqueline Onassis est enterrée le 23 mai 1994. Sa tombe est située entre celles de son premier époux John Fitzgerald Kennedy et de sa fille morte-née Arabella.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:05

« Dieu lui a donné de grands dons mais lui a aussi imposé beaucoup de souffrances. Elle les a toutes supportées avec dignité »
Bill Clinton.

« Si vous ne réussissez pas à élever correctement vos enfants, je ne pense pas que quoi que vous fassiez correctement ait encore de l’importance. »
Jacky Kennedy.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:16

















Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:24










Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:26

La fin de sa vie:



Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:41

tres bien fait! merci
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 20:43

Merci à toi!
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 21:06

non vraiment bo travail
Revenir en haut Aller en bas
Paula Roid
Boulevard du rhum


Féminin
Nombre de messages : 1303
Age : 26
Localisation : 1960's
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 21:07

Oui, bravo Gia!
J'ai un livre sur elle...tu m'as donné envie de le lire!
Revenir en haut Aller en bas
http://peggymoffitt.tumblr.com
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Dim 10 Aoû - 21:47

Ah oui? T'as dl'a chance!
Oui lit le je suis sur que tu seras pas decue!
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 11 Aoû - 2:36

Icone de son epoque, Jacky Kennedy-Onassis a inspiré des artistes tels que Warhol :











Personnelement, j'aime beaucoup.
En voici un autre, je ne crois pas que ce soit du Warhol.



Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
marinsol
Cette sacrée gamine


Masculin
Nombre de messages : 767
Localisation : belgique hainaut
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 11 Aoû - 4:58

Icone de son epoque, Jacky Kennedy-Onassis a inspiré des artistes tels que Warhol :











Personnelement, j'aime beaucoup.
En voici un autre, je ne crois pas que ce soit du Warhol.



Gia... je confirme ce que j'ai déjà écrit plus tôt : tu es bien la plus calée d'entre nous... (en dépit de ton jeune âge !) Quelles connaissances ! quelle documentation ! quelle précision dans tes commentaires et tes analyses..... du grand art !!!!! de nous les faire partager à chaque fois...
La dernière ne me paraît pas être de Andy Warhol non plus....
Revenir en haut Aller en bas
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 11 Aoû - 7:05

oui c'est vrai! merci Gia!
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 11 Aoû - 15:38

Merci!!!!!!! Shocked
C'est vraiment tres gentil a vous!
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
President_Bosch
Les novices


Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Localisation : USA
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 19 Avr - 9:11

Merci pour cet post!

Vous-êtes une fan d’elle aussi?

J’ai été lire d’elle recemment et je suis obsédé! Je sais que les Français l'ont adorée quand elle a visité.
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 19 Avr - 18:40

Ma maman l'admirait beaucoup ! Il y avait 3 personnalités qu'elle adorait : BB, Jackie Kennedy et Lady Diana.

C'est vrai qu'elle avait une beauté singulière et une élégance folle !
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Lun 19 Avr - 21:43

President_Bosch a écrit:
Merci pour cet post!

Vous-êtes une fan d’elle aussi?

J’ai été lire d’elle recemment et je suis obsédé! Je sais que les Français l'ont adorée quand elle a visité.
Oui Bosch, je pense que les francais l'aiment toujours, et sur ce forum en particulier nous l'aimons.
J.F.Kennedy avait moins de succes que sa femme quand il est venu en France, ce qu'il l'a fait blaguer lors de son discours: "Vous devez surement vous demander qui je suis, eh bien je suis celui qui accompagne Jacky Kennedy".

Elle parlait bien francais aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
SandraHoney
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 237
Age : 24
Localisation : Eure et loire
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mar 21 Juin - 17:05



Une femme admirable et je suis bien fière de porter le même nom qu'elle !!
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mar 21 Juin - 18:14

Ah oui? Tu t'appelles mademoiselle Bouvier aussi ? Jackie avait des origines françaises d'ailleurs, pas étonnant qu'on trouve des Bouvier ici! drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
SandraHoney
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 237
Age : 24
Localisation : Eure et loire
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mar 21 Juin - 18:17



Oui Gia et c’est pas pour me déplaire Tu a raison ce nom la est bien d'ascendance Français, je crois bien qu'il signifie un tireur de bœuf avant enfin je sais plus ou j'ai entendu ça
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mar 21 Juin - 18:26

Ah bon ? pale
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
SandraHoney
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 237
Age : 24
Localisation : Eure et loire
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mar 21 Juin - 18:28




Oui enfin c'est mon père qui m'avait dit ça, va falloir que je fasse des recherches
Revenir en haut Aller en bas
Dixie
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 194
Age : 19
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mar 21 Juin - 19:36

Admirable, c'est le mot !
Elle avait tant de classe, de charme et de sensibilité ! Qu'on retrouve d'ailleurs chez BB !

Sandra tireuse de boeuf alors ?
(Remarque moi c'est pas mieux... Col de Montagne et Valais xD)
Revenir en haut Aller en bas
SandraHoney
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 237
Age : 24
Localisation : Eure et loire
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mer 22 Juin - 6:09


Ça me rappelle un livre sur sa relation avec John Kennedy que je n'ai pas encore lu Embarassed

Oué et j'en suis fière de tirer les bœufs
Revenir en haut Aller en bas
Dixie
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 194
Age : 19
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Mer 22 Juin - 7:24

Il n'y a poas si longtemps j'avais vu un reportage sur les Kennedy...
Assez intéressant, je crois qu'il était passé sur arte, je vais essayer de le retrouver ^^

(Monstre, BB serait pas contente :O)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacqueline Lee Bouvier   Aujourd'hui à 20:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacqueline Lee Bouvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jacqueline Lee Bouvier
» Jacqueline Kennedy-Onassis
» Jacqueline Duhême
» Présentation de Jacqueline
» Bon anniversaire Jacqueline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES FANS :: Divers :: AUTRES PERSONNALITES :: LES FEMMES-
Sauter vers: