PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Janis Joplin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ChelseaGirl
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 1561
Age : 23
Localisation : La république tcheque
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Janis Joplin    Ven 12 Avr - 10:35


Janis Joplin, la fameuse « Pearl » de son album posthume, naît au Texas le 19 janvier 1943, avec devant elle une vie chaotique entre succès et souffrances…
Ado, elle se lève contre l’Amérique traditionaliste et en faveur du droit des Noirs Américains. Avec d’autres lycéens, elle découvre la culture beatnik à travers sa littérature et sa musique. Quand elle imite les chanteuses de blues Bessie Smith ou Odetta, la puissance et le style de sa voix explosent.
Elle fuit sa famille à l’âge de 17 ans et commence à tourner dans les cafés et clubs folks des petites villes texanes, avant de s’envoler en 1963 vers les hauts lieux beatniks en Californie et à New York : Venice, North Beach puis the Village.
Elle retourne ensuite étudier au Texas, où, exaltée par sa propre créativité et les principes de vie beatniks, elle plonge rapidement dans l’alcool et essaie différentes drogues, notamment le speed. Elle excelle à l’université, mais n’a qu’une chose en tête : la musique.
En 1966, après une audition à San Fransisco, elle prend le micro d’un groupe californien qui se produit sur la côte : Big Brother and the holding Company. Ils sortent un album et deux singles (« Blindman » et « All is loneliness ») chez Mainstream Records.
Mais le grand tournant de sa carrière a lieu durant l’été 1967, le sulfureux « Summer of Love », quand Big Brother and the Holding Company est programmé au Monterey International Pop Festival (« Monterey Pop » est disponible en DVD). Devant 70 000 personnes, Janis interprète « Ball and Chain » de Big Mama Thornton et sort pour toujours de l’anonymat. Sa voix, à la fois brute, explosive et vulnérable, conquiert les festivaliers et les médias présents.
Courtisé par un grand impresario qui fraie au groupe un chemin dans l’industrie musicale, Big Brother and the Holding Company signe avec Columbia et sort en 1968 « Cheap Thrills », qui devient disque d’or, avec notamment « Summertime » et « Piece of my heart ».
Les fans se bousculent aux concerts, les places se vendent cher, la pression monte, et avec elle la consommation de drogues et d’alcool. Les performances sur scène en pâtissent et les relations entre les membres du groupe se dégradent. Ils se séparent la même année…
Janis ne se laisse pas démonter et poursuit sa carrière seule et dans deux autres autres groupes, the Kozmic Blues Band et Full Tilt Boogie. En 1969 sort un album qui se rapproche un peu plus du blues : « I Got Dem Ol’ Kozmic Blues Again, Mama », avec le célèbre « Try (Just a Little Bit Harder) ».
Janis se dit qu’elle a trouvé son propre style de « white blues », un « blues blanc », qu’elle maîtrise de mieux en mieux. Sa voix est plus légère, moins intensément violente, comme sur les morceaux « Mercedes Benz » et « Me and Bobby McGee ». Elle est amoureuse, elle arrête la drogue pour un temps.
Mais sa douleur la rattrape alors qu’elle enregistre son troisième album. Los Angeles, 4 octobre 1970. Elle a 27 ans, et meurt dans un motel après une overdose d’héroïne et de morphine.





Revenir en haut Aller en bas
ChelseaGirl
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 1561
Age : 23
Localisation : La république tcheque
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Janis Joplin    Ven 12 Avr - 10:41

Et ma chanson favorite :
Revenir en haut Aller en bas
 
Janis Joplin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JANIS JOPLIN
» LEONARD COHEN
» L'histoire de Janis, la mama cosmique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES FANS :: Divers :: AUTRES PERSONNALITES :: LES FEMMES-
Sauter vers: