PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucia Bosè

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Lucia Bosè   Jeu 27 Sep - 20:56

Pour ma chère brixie, je créer un topic à la jeune beauté qui est sur une de mes signatures!

Lucia Bosè (née le 28 janvier 1931 à Milan, en Lombardie) est une actrice italienne.

ssue d'une famille modeste, Lucia Bosè entre à quatorze ans comme dactylo dans le cabinet d'un avocat. Elle devient ensuite vendeuse dans une pâtisserie. Une de ses amies envoie une photo de Lucia au comité d'un concours de beauté : elle franchit toutes les étapes jusqu'au titre suprême de Miss Italie 1947, malgré l'opposition de son père et de son frère. L'année 1947 est d'ailleurs à marquer d'une pierre blanche puisque Gianna Maria Canale, future reine des Amazones, arrive deuxième au concours et Gina Lollobrigida troisième.
Laurence Schifano, auteure d'une biographie de Luchino Visconti, éclaire d'une lumière plus intense et nuancée les débuts de Lucia :
« En entrant dans une pâtisserie de Milan - la pâtisserie Galli de la via Victor Hugo, célèbre pour ses panettones, Luchino Visconti a remarqué une petite caissière de seize ans à la taille élancée, aux grands yeux mélancoliques, au maintien si racé qu'on la prendrait pour une Visconti. "Vous, lui a-t-il dit, vous ferez un jour du cinéma, j'en suis sûr." Le lendemain, l'ami qui l'accompagnait revient [...] : "Vous savez qui vous a parlé hier ?... Luchino Visconti..." Qui est Visconti, elle ne le sait pas, cette petite employée qui trime depuis l'âge de douze ans, qui est née dans une ferme des environs de Milan et a vécu son enfance dans la pauvreté et la peur des bombardements. Mon univers, dira-t-elle, se réduisait au comptoir d'une pâtisserie. L'évasion, pour moi, c'était la ligne 26, Monforte, Scalo, Porta Romana, Ripamonti, Porta Vigentina. Il y avait Sergio, mon premier amoureux, et l'Idroscalo (it). C'était tout. Jusqu'au jour, un an plus tard, où sa photographie s'étale en première page des journaux : elle vient d'être élue Miss Italie par le jury d'un concours de beauté présidé et financé par la GiViEmme, la célèbre firme de cosmétiques des Visconti. Du jour au lendemain, elle est couverte de cadeaux, d'invitations, de propositions. Le rêve de milliers de jeunes filles se réalise pour elle : 100 000 lires pour un sourire, raconte-t-elle... Un million et plus pour un beau visage... À l'époque, c'était la richesse, le succès. L'Italie, notre Italie d'alors vivait dans l'espérance du million capable de changer une vie... Sans aucun doute, c'est alors que naquit Lucia Bosè.
Et que naquirent ses relations avec la famille Visconti : Edoardo [frère de Luchino] tombe amoureux d'elle, devient son amant. Luchino décide de lui faire tourner cette Chronique des pauvres amants que devrait financer son frère et qu'elle devrait interpréter au côté de Gérard Philippe et Marguerite Moreno. Mais les choses tournent mal, pour le film, et pour les amours de Lucia. Et Luchino la recueille chez lui, veille sur elle - elle souffre alors de tuberculose -, empêche Edoardo de la revoir... De la destinée de Lucia, quelque chose restera dans le futur Bellissima. »
— Laurence Schifano, Visconti, les feux de la passion, Flammarion 1989
Lucia Bosè tourne un essai pour Riz amer filmé par Giuseppe De Santis mais rate le rôle au profit de Silvana Mangano : l'héroïne, ouvrière des champs en short et haut ajusté, fait de Mangano une star internationale. Bosè débute au cinéma sous la direction du même réalisateur dans Pâques sanglantes (it:Non c'è pace tra gli ulivi), co-scénarisé par Carlo Lizzani, au succès bien moindre.
C'est Michelangelo Antonioni qui la révèle, mystérieuse et émouvante dans sa réserve, dans deux joyaux méconnus co-écrits par Francesco Maselli. Pourtant, pour La Dame sans camélia, Antonioni souhaitait Gina Lollobrigida. L'actrice, consacrée par le nouveau cinéma italien, s'illustre encore dans Les Fiancées de Rome (it) de Luciano Emmer et Onze heures sonnaient de De Santis ; Mario Soldati, Giorgio Simonelli (it), Francesco Maselli la dirigent. Lucia est associée à plusieurs reprises au jeune premier Walter Chiari - à qui de brèves fiançailles l'unissent. Steno et Mario Monicelli, Francesco Rosi, Luigi Zampa, Ettore Scola participent à l'écriture de certains de ses films, dans ce temps de grande vitalité de la création cinématographique italienne.
En 1954, elle est éclipsée par une toute jeune Brigitte Bardot dans un mélodrame d'espionnage. L'année suivante, Lucia Bosè épouse le matador Luis Miguel Dominguin, qui vient de rompre avec Ava Gardner, et s'installe en Espagne. L'actrice travaille alors avec Juan Antonio Bardem (Mort d'un cycliste condamné par la censure franquiste) et Luis Buñuel. Après une apparition dans Le Testament d'Orphée de Jean Cocteau, Lucia Bosè se retire.
La mythique interprète d'Antonioni ne revient sur les écrans qu'en 1968, année de son divorce. Le fils issu de cet amour, Miguel Bosé, mène une carrière d’acteur et de chanteur en Europe, principalement en Espagne.
Certes l'ex égérie du néoréalisme littéraire collabore de nouveau avec des compatriotes prestigieux : les frères Taviani et Federico Fellini, Mauro Bolognini à trois reprises, Liliana Cavani, au cinéma et à la télévision. Certes la rivale de Silvana Mangano, digne de succéder à Isa Miranda et Alida Valli, fréquente le meilleur cinéma d'auteur : Marguerite Duras, qui lui offre une improbable conversation avec Jeanne Moreau et Gérard Depardieu, Daniel Schmid, Jeanne Moreau (pour son film-essai sur les actrices Lumière) l'emploient. Certes l'icône joue George Sand, la comtesse Bathory, Dona Elvira dans L'Avare de Molière.
Cependant il manque à Miss Italie 1947 un premier rôle dans un film populaire. Lucia Bosè participe également au célèbre et polémique Chronique d'une mort annoncée de Francesco Rosi, cependant sa composition est reléguée au second plan. Discrète, comme elle était déjà à l'époque de sa gloire dans ses rôles les plus beaux, Lucia Bosè promène depuis quarante ans sur des écrans exigeants la nostalgie d'une époque bénie. Le cinéphile se souviendra de sa beauté ensorcelant Raf Vallone, Massimo Girotti ou Georges Marchal, dans Chronique d'un amour ou Cela s'appelle l'aurore...
Filmographie[modifier]

1950 : Pâques sanglantes (Non c'è pace tra gli ulivi) de Giuseppe De Santis avec Raf Vallone : Lucia
1950 : Chronique d'un amour (Cronaca di un amore) de Michelangelo Antonioni : Paola
1951 : Le due verita d'Antonio Leonviola avec Eleonora Rossi Drago, Michel Auclair, Michel Simon
1951 : E l'amor che mi rovina comédie de Mario Soldati, avec Walter Chiari
1951 : Paris est toujours Paris (Parigi è sempre Parigi) de Luciano Emmer avec Aldo Fabrizi, Marcello Mastroianni : Mimi de Angelis
1951 : Onze heures sonnaient (Roma Ore 11) de Giuseppe De Santis avec R. Vallone, Carla Del Poggio, Lea Padovani, Massimo Girotti : Simona
1952 : Les Fiancées de Rome de Emmer avec Renato Salvatori, M. Mastroianni
1952 : Oggi sposi de Marino Girolami avec W. Chiari
1952 : Era lei che lo voleva ! de Girolami et Giorgio Simonelli avec W. Chiari
1953 : La Dame sans camélia (La Signora senza camelie) de Michelangelo Antonioni avec Gino Cervi, Andrea Checchi, Ivan Desny, Alain Cuny : Clara Manni
1953 : Questa è la vita, segment "La marsina stretta" d'Aldo Fabrizi avec Myriam Bru, A. Fabrizi, Toto, W. Chiari
1953 : Le Village magique/Vacanze d'amore de Jean-Paul Le Chanois avec Robert Lamoureux, W. Chiari
1954 : Accadde al commissariato de Simonelli avec Alberto Sordi, W. Chiari
1954 : Symphonie inachevée (Sinfonia d'amore)/Schubert de Glauco Pellegrini : Therese Grob
1954 : Haine, Amour et Trahison de Mario Bonnard avec Brigitte Bardot, Pierre Cressoy
1955 : Mort d'un cycliste (Muerte de un ciclista) de Juan Antonio Bardem : María José
1956 : Gli Sbandati de Francesco Maselli avec Isa Miranda, Jean-Pierre Mocky : Lucia
1956 : Cela s'appelle l'aurore de Luis Buñuel : Clara
1956 : Toute la mémoire du monde de Alain Resnais : Photo en couverture du livre Mars
1959 : Le Testament d'Orphée de Jean Cocteau
1968 : Sous le signe du scorpion (Sotto il segno dello scorpione) de Paolo & Vittorio Taviani avec Gian Maria Volontè : Glaia
1968 : No somos de piedra de Manuel Summers - avec Ingrid Garbo !
1968 : Nocturno 29 de Pedro Portabella avec Mario Cabré
1969 : Del amor y otras soledades de Basilio Martín Patino
1969 : Satyricon (Fellini Satyricon) de Federico Fellini : La matrone suicidée
1969 : Jurzenka : un invierno en Mallorca de Jaime Carmino avec Henri Serre - rôle de George Sand
1969 : Metello de Mauro Bolognini avec Massimo Ranieri, Ottavia Piccolo, Tina Aumont
1970 : Qualcosa striscia nel buio film d'horreur de Mario Colucci, avec Farley Granger
1970 : Ciao Gulliver de Carlo Tuzli avec Enrico Maria Salerno, Lea Padovani, Sydne Rome, Marco Ferreri
1971 : La controfigura de Romolo Guerrieri avec Jean Sorel, Marilu Tolo, Giacomo Rossi Stuart
1971 : La casa de las Palomas/Un solo grande amore de Claudio Guerrin Hill avec Ornella Muti
1971 : Equinozio de Maurizio Ponzi avec Claudine Auger, Claudio Gora
1972 : Arcana de Giulio Questi avec Tina Aumont
1972 : Les Héros (Gli Eroi) de Duccio Tessari avec Rod Steiger, Rosanna Schiaffino, Claude Brasseur, Miguel Bosé : Non créditée
1972 : Nathalie Granger de Marguerite Duras : Isabelle
1973 : Ceremonia sangriente film d'horreur de Jorge Grau - rôle de la comtesse Bathory
1973 : La colonna infame de Nelo Risi avec Martin Balsam, Helmut Berger
1973 : Vera un cuento cruel de Josefina Molina Reig
1973 : L'ospite de Liliana Cavani (TV)
1974 : La Messe dorée de Beni Montresor avec Maurice Ronet, François Dunoyer, Brigitte Rouan : Hélène
1974 : Vertiges (Per le antiche scale) de Mauro Bolognini : Francesca
1974 : Los viajes escolares de Jaime Chavarri
1974 : Manchas de sangre en un coche nuevo d'Antonio Mercero
1975 : Il garofano rosso de Luigi Faccini avec Marina Berti, M. Bosé, Elsa Martinelli
1976 : Lumière de Jeanne Moreau avec Keith Carradine, Bruno Ganz, Niels Arestrup, Francis Huster : Laura
1977 : Violanta de Daniel Schmid : Violanta
1980 : Mon enfant, ma mère (téléfilm) de Serge Moati avec Maurice Biraud, Françoise Arnoul
1982 : La Chartreuse de Parme (téléfilm) de Mauro Bolognini avec Marthe Keller, Andrea Occhipinti, Georges Wilson, Marc Porel, Ottavia Piccolo, Laura Betti - rôle de la marquise del Dongo
1982 : Ehrengard d'Emidio Greco d'après un roman de Karen Blixen, avec Jean-Pierre Cassel
1983 : Dans les ténèbres (Entre tinieblas) de Pedro Almodovar avec Marisa Paredes et Carmen Maura
1987 : Chronique d'une mort annoncée/Cronaca di una morte annunciata de Francesco Rosi : Placida Linero, la mère
1988 : El nino de la luna d'Augustin Villaronga
1988 : Brumal de Cristina Andreu
1989 : L'avaro de Tonino Cervi d'après Molière avec Alberto Sordi, Laura Antonelli, M. Bosé, Franco Interlenghi, Marie Laforêt, Christopher Lee, Jacques Sernas
1990 : Volevo i pantaloni de Maurizio Ponzi avec Angela Molina
1990 : Le Gorille avec Karim Allaoui et François Périer (TV) un épisode
1991 : Alta Societa de Giorgio Capitani
1994 : Il coraggio di Anna de Capitani avec Edwige Fenech, Mathieu Carrière, Gabriele Ferzetti, Sernas, Interlenghi, Ivan Desny
1999 : Le Dernier Harem (Harem suaré) de Ferzan Ozpetek avec Marie Gillain et Valeria Golino : Safiye âgée (le même personnage que Gillain)
2007 : I vicere' de Roberto Faenza avec Assumpta Serna : Donna Fernandina





elle a même joué dans un film avec BB






_________________
Joyeux Noël!
Revenir en haut Aller en bas
lisa
modérateur


Féminin
Nombre de messages : 11032
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Jeu 27 Sep - 20:58

j'aime beaucoup cette scène, qui montre la fierté des Italiennes, avec ce regard ...


_________________
Joyeux Noël!
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Ven 28 Sep - 4:58

merci pour ce topic et cet extrait. Je ne la connaissais pas. Elle a un physique singulier et elle est très joli.
C'est quoi ce film ?
Revenir en haut Aller en bas
zebulon51
modérateur


Masculin
Nombre de messages : 6540
Age : 42
Localisation : reims
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 10:07

Elle est jolie mais sans plus. Son fils Miguel Bosè (vu notamment dans talons aiguilles d'Almodovar) lui ressemble beaucoup je trouve (yeux, nez)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 11:52

Oui, je viens de me rendre compte que c'était la mère de Miguel Bosé ! C'est vrai qu'il lui ressemble beaucoup ! Il est donc italo espagnol

Je me suis demandée comment elle avait pu évoluer avec les années

Vers 30 ans


Vers 40 ans


Age mur


Quelle idée les cheveux bleus !!!
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 12:09

Les couleurs de cheveux démentes, ça a l'air d'être un trip familiale ! Sa petite fille Bimba Bosé :




Revenir en haut Aller en bas
zebulon51
modérateur


Masculin
Nombre de messages : 6540
Age : 42
Localisation : reims
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 14:59

On dirait un homme sur la dernière... Shocked Quelle idée de vouloir s'enlaidir avec ces couleurs de cheveux horribles... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Boulevard du rhum


Masculin
Nombre de messages : 1285
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 16:38

Belle comme Bowie !
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 18:17

Surtout qu'elle est beaucoup plus jolie avec des sourcils et des cheveux naturels :
http://content9.flixster.com/photo/13/79/30/13793071_ori.jpg

tiens, Lucia Bosè est née un 28 janvier ! hé hé hé Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Gawatchi
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 1527
Age : 37
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 30 Sep - 19:07

Il est beau Miguel Bosé ! amour a tomber Je m'en suis rendue compte en re-re-re regardant la reine Margot -il était moins mon trip quand j'avais 15 ans.
Revenir en haut Aller en bas
semiramis
En effeuillant la marguerite


Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 44
Localisation : Loire
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Lun 1 Oct - 17:48

Brixie a écrit:
merci pour ce topic et cet extrait. Je ne la connaissais pas. Elle a un physique singulier et elle est très joli.
C'est quoi ce film ?

Il s'agit de "Haine, amour et trahison".

BB et Lucia Bose ont toutes les deux un rôle important, mais elles n'ont pas de scènes communes.
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14730
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Mar 2 Oct - 3:01

Excusez-moi, mais la petite-fille de Bosè est tellement masculine!!!! Mad
Par contre , je ne sais pas si c'est moi, mais je trouve une certaine ressemblance entre Lucia et Brigitte agées, malgré les cheveux
bleus de Lucia.(au moins sur la photo de cette page)
Revenir en haut Aller en bas
natalka
Futures vedettes


Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 41
Localisation : arras
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 11 Nov - 6:36

affraid Quelle idée ces cheveux de couleur !!!

Son fils lui, est plutôt pas mal
Revenir en haut Aller en bas
Venus_
En effeuillant la marguerite


Féminin
Nombre de messages : 374
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/05/2012

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Dim 11 Nov - 10:34

Elle est peut-être punk dans l'âme ?

Bimba Bosé a été victime d'une fausse rumeur sur Twitter qui disait qu'elle était morte! Sympathique...

Sa mère était très belle en tout cas, avec un visage très gracieux.
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Mer 9 Avr - 14:57

Quelqu'un a t-il déjà vu "Nathalie Granger" avec Lucia Nosè et Jeanne Moreau ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19136940&cfilm=5056.html

Le résumé a l'air bien, Jeanne Moreau est sublime dedans (on dirait BB dans les années 70)
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14730
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Mer 9 Avr - 15:26

Merci pour cette vidéo, Brixie.   Lucia Bosè était Jolie et charmante. jeanne Moreau , bien...c'est une forte personalité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucia Bosè   Aujourd'hui à 1:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucia Bosè
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucia Bosè
» Michaud, Lucia (Laplante) 103 ans
» Pelletier, Lucia Maheu
» Emilia Lucia Cortes [Terminé]
» Hamel Bibeau, Lucia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES FANS :: Divers :: AUTRES PERSONNALITES :: LES FEMMES-
Sauter vers: