PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ils ont dit d'elle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14702
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Sam 9 Nov - 20:39

A.B., il y a des mots tellement intelligents parmi ces déclarations, et ça dans tous les classes de personnes , un cycliste, un boxeur, des intellectuels, etc... Enfin, c'est um grand plaisir  lire ses phrases... Je suis enchantée.  
Tu as fait tant de rachats, A.B. Où as-tu recherché ces merveilles? study 
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 11:45

verabeto a écrit:
A.B., il y a des mots tellement intelligents parmi ces déclarations, et ça dans tous les classes de personnes , un cycliste, un boxeur, des intellectuels, etc... Enfin, c'est um grand plaisir  lire ses phrases... Je suis enchantée.  
Tu as fait tant de rachats, A.B. Où as-tu recherché ces merveilles? study 
Hahaha, ça c'est mon secret  
Non, sérieusement j'ai trouvé ces diverses déclarations surtout dans ' Cinémonde ' n° 1417 du 03 octobre 1961, c'est un numéro spécial B.B. ( il y a 17 pages consacrées à Brigitte Bardot ! bounce ) : également dans un autre ' Cinémonde ' n° 1383 du 07 février 1961 avec 5 pages accordées pour Brigitte Bardot. Enfin j'ai puisé mes informations dans un mensuel ' Le monde et la vie ' couverture ' Bardot : un bourrage de crâne à coups de millions !... ' plus 6 pages intitulées ' Voici pourquoi vous êtes malades de Bardot '
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 11:51

@Vera : Mais je vais te faire plaisir, puisque je vais copier en intégralité ce qu'a écrit un journaliste- Michel Gérac- pour le numéro spécial B.B. de 1961. C'est un véritable plaisir de lire cet article study donc c'est tout naturellement que j'ai envie de le partager avec toi ça rentre parfaitement dans le cadre ' ce qu'ils ont dit d'elle... '

Pardonne moi cette indiscrétion, mais ton mari aime-t-il B.B. ? As-tu gardé tout de même des photos, cartes postales de B.B. ? 
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14702
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 15:26

Oui, A.B., mon mari aime aussi BB. Seulement , il n'est pas "fan" comme moi et pardessus le toit, il ne sait rien de français! lol! Mon mari achète tout ce qu'il voit sur BB pour me faire cadeau. Il m'a donné 2 cartes postales , il y a plus ou moins un mois. Ce sont des photos classiques, autographées, un aimant pour frigidaire, des livres qu'il trouve par hasard , deux collections  avec trois films chacune,un merveilleux álbum avec trois CDs et beaucoup d'autes cadeaux. Moi, j'ai reçu quelques mots de Bardot et je les garde aussi.
Merci beaucoup de poster ces phrases, ces déclarations sur BB.Toi, tu me donnes aussi un grand et beau cadeau!
Bisous.
PS. Mon mari a trouvé à Paris le film "L'Ours et La Poupée" et il me l'a donné aussi. (Il n'y a pas ce film au Brésil)
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 16:00

verabeto a écrit:
Oui, A.B., mon mari aime aussi BB. Seulement , il n'est pas "fan" comme moi et pardessus le toit, il ne sait rien de français! lol! Mon mari achète tout ce qu'il voit sur BB pour me faire cadeau. Il m'a donné 2 cartes postales , il y a plus ou moins un mois. Ce sont des photos classiques, autographées, un aimant pour frigidaire, des livres qu'il trouve par hasard , deux collections  avec trois films chacune,un merveilleux álbum avec trois CDs et beaucoup d'autes cadeaux. Moi, j'ai reçu quelques mots de Bardot et je les garde aussi.
Merci beaucoup de poster ces phrases, ces déclarations sur BB.Toi, tu me donnes aussi un grand et beau cadeau!
Bisous.
PS. Mon mari a trouvé à Paris le film "L'Ours et La Poupée" et il me l'a donné aussi. (Il n'y a pas ce film au Brésil)
D'accord ! Merci beaucoup pour ta réponse. Ton mari aurait pu être un " fan " de B.B. il aurait fait parti de ses innombrables admirateurs que B.B. avaient et continue d'avoir Razz 
Et chose promise, chose due j'ai ressorti le ' Cinémonde ' en question pour pouvoir écrire ce que disait le journaliste sur Bardot à cette époque, en septembre 1961, ça montre à quel point son existence est incroyable !
Puis ça me fait l'occasion de te faire un " cadeau " alors  
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 16:14

Deux autres citations sur B.B. montrant l'engouement des photographes à l'époque :

" Si Jeanne Moreau est dans sa salle de bain, un photographe n'entre pas. Si Brigitte Bardot prend sa douche, il force la porte "
Roger Vadim -avril 1961.( ' Jours de France ' )

" Brigitte Bardot c'est la fille la plus photographiée du monde. Et si la fille la plus photographiée du monde se trouve à votre endroit, vous ne pouvez vous empêcher d'aller à sa rencontre. Le monde entier photographie la tour Eiffel, l'arc de triomphe, le monde entier photographie Brigitte Bardot. Pourquoi ça ? Parce que ce n'est pas seulement actrice qui passionne les foules, mais dans la vie. Et pour les directeurs de journaux, il n'y a pas aussi bonne affiche que Brigitte Bardot. "
Journaliste - octobre 1963 ( reportage ' Paparazzi ' )
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14702
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 18:36

C'est formidable, A.B. Merci!!! 
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 18:54

" Si Sennep ne s'occupait pas si exclusivement de politique, il pourrait s'amuser à dessiner un univers où tout aurait la moue et la crinière de B.B., du carlin des concierges aux gargouilles de Notre-Dame, en passant par les femmes nue du Lido et les quêteuses de l'armée du Salut, sans préjudice des buis taillés des jardins publics et des tâches de couleurs des peintres non-figuratifs.
C'est une constatation. Pas une explication.
On en revient au problème éternel de l'œuf et de la poule. Est-ce B.B. qui nous a imposé son image en écran, entre nous et ce qui nous entoure ? Ou bien ne l'a-t-on adoptée que parce qu'elle reflétait, dans le meilleur et le pire, l'actualité que nous vivons. Ce qui est certain, c'est qu'elle aurait été inconcevable en 1930 et sera sans doute un motif de stupeur en 1990. Elle n'est que d'aujourd'hui, ce qui n'est pas si mal. Un aujourd'hui qui dure depuis cinq ans au moins et dont elle-même n'ose prévoir le lendemain "


Michel Gérac -septembre 1961.
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 19:04

" Il y a eu des femmes fatales et des monstres sacrés, des scandaleuses et des petites-fiancées-du-monde, Sarah et Nita Naldi, Cécile Sorel, Garbo, la femme à barbe et Shirley Temple, Antinéa et Blandine dans la fosse aux lions. Elle a échantillonné dans leurs panoplies, avec négligence et discernement, sans réfléchir, pour se composer un personnage aussi déconcertant que ses accoutrements, où la botte d'égoutier  voisine avec la fleur dans les cheveux. C'est en cela qu'elle est exceptionnelle , et que ne ressemblant à personne vivant ou mort (comme on dit dans les génériques) que par une coïncidence d'ailleurs futive, elle a trouvé le moyen de jouer sur tous les tableaux.
Il n'y a rien de plus droit ni de plus trouble que son regard, de plus frêle et de plus provoquant que sa silhouette, de plus faux et de plus sincère que son timbre de voix, de plus irritant et de plus émouvant que son personnage. Un personnage qu'elle met à toutes les sauces. Et généralement on en redemande. Un personnage unique.
"


Michel Gérac -septembre 1961.
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 19:22

" Certains talents sont fluides, se coulent avec l'éclat et la densité du mercure dans tous les moules que leur offre la légende, l'histoire, la création littéraire. Aujourd'hui Cléopâtre, demain Mata-Hari ou Jeanne d'Arc. Pour jouer tous ces rôles n'importe lequel, elle pourrait tenir devant son visage un petit écran qui aurait sa ressemblance, comme le font, dans les cérémonies rituelles, les danseurs noirs qui représentent la vie, la mort, le soleil ou la lune. Elle trouve plus simple et plus honnête de se contenter de se montrer sans maque, éventuellement sans voiles. Elle sait bien que ce qu'elle tourne n'a aucune importance. Ses personnages ne lui apportent rien, ils n'existent que par elle. Vadim, qui la connait bien et pour cause, ne se préoccupe même pas de lui écrire un rôle. Il la présente, dit-il, en liberté. Lorsqu'un vivisecteur comme Clouzot prétend la ligoter dans le carcan d'une histoire calculée au quart de tour, de lui injecter sous la peau qu'il juge la dose voulue de désespoir et de panique, l'osmose est si étrangement entre elle et son double qu'elle manque y laisser sa vie et sa raison, en tout cas son équilibre.
Mais Dieu merci, elle a du ressort. Elle aurait pu mourir absurdement, seule et glacée au fond d'un jardin méditerranéen. Elle ne retrouve pas ses forces en touchant la terre, mais en retrouvant la foule qui l'entoure, la traque, l'effraye et lui donne sa raison d'être. Pour elle, se reposer, faire une cure de silence, chercher la solitude, c'est se promener à Megève avec Vadim ou s'enfermer à Saint-Tropez avec Sami Frey, en prenant soin de que nul n'en ignore. Elle joue sans tricher un jeu bête comme chou, indéterminable, dont on prend la manie, où ses partenaires sont le public qui fournit les mises, les bouffons qui tiennent le rôle de meneur de jeu, d'arbitre ou de bouffon, de maître-jacques, en tout cas, c'est elle qui ramasse les jetons.
Les plus grincheux n'y échappent pas. Réfléchissez. Se passe-t-il un jour, un seul, où qu'il ne soit question d'elle : une photo, un écho, une réclame, un couplet, une comparaison. Quand ce ne serait que pour l'envoyer au diable. Et la preuve que ça ne suffit pas, c'est que dès qu'on annonce un film où elle portera un caque de parachutiste ou la jupe de gitane, où elle montrera ses jambes et ses seins aux creux d'un drap, on accourt. On retrouve identique à elle-même, et c'est pourquoi on peut lui confier tous les rôles, tous, même celui de B.B. qu'elle joue imperturbablement depuis une dizaine d'années et qui sera son prochain grand succès "[/
font][/font]

Michel Gérac -septembre 1961.
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 19:30

" Pas une actrice. Une vedette. Mais de même que le mot B.B., qui a eu tant d'années un sens précis, en a, par elle, pris tout à fait un autre (ces deux syllabes n'évoquent plus l'enfance, pas plus qu'elles ne rappellent Christian Bérard, célèbre et oublié), elle a donné une vision personnelle de la vedette.
Avant elle, c'était une créature hors série, à cause de ses immenses paupières ou de son minuscule tour de taille, qui prenait des bains de lait, couchait dans des cercueils de cristal, apprivoisait des guépards ou des dictateurs, épousait des princes russes et sortait des romans de Maurice Dekobra. Rien ne se démodait davantage. Le cheveu platine et le fourreau de satin noir, les cigarettes allumées avec des billets de mille, les fugues au Kamchatka ou aux Galápagos, toutes ces extravagances étaient d'un mauvais goût trop choquant. C'était amusant, comme la science-fiction ou le conte de fées, mais rien ne vaut l'histoire vécue. Pas par les autres.
Celle qui peut vous arriver demain. Brigitte distribue la tranche de vie, avec une confiture a portée de toutes les bourses. "


Michel Gérac -septembre 1961.
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 19:36

" Elle adopte  tout ce qui l'amuse et qui lui semble commode. Et ce faisant, elle a créé un nouveau style à la portée de tous...
 Elle trouve beaucoup plus simple et naturellement plus honnête de se montrer sans masques, éventuellement sans voiles...
 Elle peut tout se permettre. Le désordre du saut-de-lit et le lit en désordre, le pyjama d'homme et tout ce qui était défendu à la jeune fille bien élevée qu'elle a été. Elle montre jusqu'où on peut aller trop loin... et ce qu'il en coûte parfois. Mais si parfois certains la critique sévèrement, combien ont par contre pour elle toutes les indulgences...
"
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 19:48

" Elle est on ne peut plus gourmande, mange impunément du salami, une choucroute ou du chocolat au lait, plutôt que du thé au citron. Elle ne doit absolument rien à la haute-coiffure ni à la haute-couture. Et ce qui fait tout son charme ne démode jamais !...
Un jour qu'elle n'avait pas eu le temps de faire sa mise en plis, elle s'est enveloppé les cheveux dans 50cm de soie... et toutes les femmes en firent autant. Pour se délasser elle aime jouer de la guitare... et de nombreux guitaristes lui doivent bien des faveurs...
Elle parle volontiers, avec un humour parfois noir, des années de bohème laborieuse qu'elle à vécues avec Vadim avant leur réussite. Une chaumière et un cœur... Ou plus simplement un petit trois pièces parisien et deux ambitions limitées.
Mais rien ne pouvait domestiquer sa fantaisie, et des pires corvées, elle faisait un jeu. Avant qu'il soit chic de passer un week-end à Tahiti, elle avait déjà adopté le paréo bonne-femme.
Elle a une égale horreur de la solitude et de la foule, et, près avoir été trop célèbre, redoute de ne plus pouvoir vivre dans l'ombre. C'est son problème quotidien.
En été 1959, les filatures devaient décupler la production de Vichy à carreaux. Parce qu'elle s'était mariée en cotonnade quadrillée, à Louveciennes, un jour du mois de juin.
Elle a aussi fait l'éducation des hommes : combien accepteraient de se nourri d'œufs sur le plat, à condition que leur fée-du-logis ait, comme Brigitte d'autres talents.
Le secret de B.B. est qu'elle ne ressemble à personne et toutes lui ressemblent "
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Dim 10 Nov - 19:56

Voilà Vera ! I love you 
J'espère que ces autres citations sur B.B., celle de Michel Gérac te plaisent. J'en rajouterai, car oui j'en ai encore ! study  
Revenir en haut Aller en bas
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14702
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 2:22

A.B., tu es vraiment hors-série! Que j'ai aimé lire ces lignes que tu as postées. Je te remercie énormement.
Je trouve bizarre que personne n'a rien dit sur ta merveilleuse trouvaille. C'est um rachat, ce sont de vrais documents sur BB. cartonnes Merci, mon ami!

Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 9:51

verabeto a écrit:
A.B., tu es vraiment hors-série! Que j'ai aimé lire ces lignes que tu as postées. Je te remercie énormement.
Je trouve bizarre que personne n'a rien dit sur ta merveilleuse trouvaille. C'est um rachat, ce sont de vrais documents sur BB. cartonnes Merci, mon ami!

Quand il n'y en a plus, il y en a encore ! bounce 
Ah, rien que pour toi j'ai sorti mes ' Cinémonde ' et ça me fait vraiment plaisir que tu puisses lire des nouvelles choses sur B.B. !  
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 10:09

" D'abord, regardez-là. Elle ne propose pas un modèle inaccessible. Celles qui se sont acharnées, avec tous les accessoires à leur portée à imiter les battements de cils de Pola Negri, la chute de reins de Rita Hayworth ou les effets de croupe de Marilyn, ont vite découvert que cela ne leur servait pas à grand chose dans la vie courante. Et les élégantes habillées par Coco Chanel, Adrian ou Givenchy peuvent ouvrir leurs armoires et faire défiler leur robe-choc, quel profit peut en tirer mademoiselle tout-le-monde, sinon un pincement au cœur et un obscur ressentiment.
Tandis que Brigitte se peigne avec ses doigts et se coud des robes à quatre sous. Elle se marie en vichy à carreaux en sandales.
Carita s'amuse à la coiffer de coques et de bouclettes. On lui fait passer des robes de chez Dior, des fourrures de la reine d'Angleterre, mais elle a toujours l'air d'une gamine qui aurait enfilé la toilette de maman. Elle ne doit rien à la haute couture. Se elle se mêle de lancer une mode, ce ne sera pas celle qu'elle aura vue dans ' Vogue ', mais n'importe quelle fantaisie qui lui aura passé par la tête; un mouchoir noué sur ses cheveux ou une barbotteuse montrant qu'elle est bronzée jusqu'au cœur. Les bijoux non plus ne l'amusent pas. L'imagine-t-on avec un diadème, qui l'obligerait à peigner ses mèches, ou perdant ses clips en dansant la bamba ? Elle préfère les colliers en haricots, en coquillages, en écorce. Elle a signé des attestations recommandant une savonnette ou un vernis à ongle, mais se maquille seule, avec des trucs à elle, charbonnant l'œil, effaçant la bouche, annulant le teint.
N'importe qui peut en faire autant. Avec des résultats plus ou moins heureux. Mais tous les espoirs sont permis. On n'est pas condamnée à la médiocrité, faute de crème miraculeuses ou de masque de harem. Ce qui fait la différence, c'est qu'elle est ' elle ' la vraie et que les autres ne sont que des duplicatas plus ou moins gauche. Ce n'est pas l'abîme qui sépare les cachets d'une star d'un salaire de dactylo.
On sait bien qu'elle est riche. Des millions. Mais elle ne les étale pas. Elle les place. C'est plus profitable à tous points de vue. Elle habite des petits trois pièces, des maisons de campagne avec une salle de commune et une cuisine carrelée de rouge, comme tout le monde. Pas de gentilhommière ou de villa à terrasse de marbre. Et pas de décorateur à la mode, pas de lit à la Pompadour ni de bain de pied de l'impératrice Joséphine. Elle fabrique un lampadaire avec un panier à bouteilles et un porte-parapluie, recouvre un fauteuil avec une couverture, fait grimper des fleurs artificielles autour des tuyaux de sa salle de bain, et collectionne les fétiches. Qui n'en peut faire autant ? D'autant plus qu'elle aime donner ses recettes, que ce soit pour décaper un vieux volet ou réussir une indéfrisable. C'est une copine... "

Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 10:24

" Tout ce que l'Europe a produit de plus réussi, de plus divers, les suédoises à chair de marbre, les anglaises limpides de teint et de regard, les italiennes modelées dans l'ambre, les allemandes à voix profonde : Sophia, May, Anita, Joan ou tant d'autres, dès que le succès leur a souri à Rome ou à Londres, dès que Stockholm ou Berlin leur a donné un peu d'aplomb et de renom, se sont précipitées ver Hollywood au premier signe, et là, de gré ou de force, avec quelques succès, ou grand dommage, ont peu à peu dépouillé tout ce qui était leur personnalité première, se sont perdues parmi cent autre belles de la même beauté, coulées dans le même moule, souriant du même sourire et pleurant les mêmes larmes. Brigitte est restée chez nous.
Quelle revanche pour un public qui s'est senti un peu cocu quand Danielle, Michèle, Juliette, Etchika, Leslie ont cru qu'il ne pouvait leur donner la vraie gloire, et qui a été vaguement humilié de leur échec.
Brigitte a fait la moue-sa moue-devant les dollars et les gros contrats. Elle a tenu la dragée haute aux producteurs à cigare, et si elle n'a pas eu de chance en essayant de tourner avec son propre argent et un metteur en scène inconnu, l'intention était bonne. Si elle trouve que le France lui suffit largement pour le travail, elle y trouve aussi son repos, son plaisir. La neige de Megève et le soleil de St-Ttrop, la comblent, et elle ne s'embarque pas pour un safari au Kenya ou un récif de corail Polynésien. Ce qui ne l'empêche pas d'être une vedette internationale.
Léopold Senghor n'ayant qu'un soir de libre cours d'un voyage très protocolaire, se glisse discrètement à l'orchestre, dans le noir, pour voir ' La bride sur le cou ' Il est poète avant d'être chef d'Etat, et homme plus encore que poète. Sur dix personnalités interrogées sur ce qu'elles voudraient voir à Paris, huit répondent ' Brigitte Bardot '. Mais elle ne cultive pas les célébrités. Elle déjeune avec Baumgartner et accepte l'hospitalité de Menotti, mais sa bande ne compte pas que des gens connus. Elle ne demande à ses amis que d'être jeune, gentils et sympa. Ce qui donne à tout le monde et à n'importe qui l'impression qu'il suffirait d'un hasard pour la connaître et pour entrer dans le groupe... C'est pour cela que s'il y a des gens qui la critique, il y en a davantage encore pour la défendre...
"
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 10:34

" Parce qu'elle fait, tout haut, sans rougir ni s'excuser, ce qui lui plait et plairait à tant d'autres. Elle a brisé des entraves: de la bourgeoise comme il faut, de la tyrannie masculine, de la jalousie conjugale, elle a défié tous les tabous.
Elle est le porte drapeau d'une révolte. Elle a été pauvre, moquée, brimée, elle s'est imposée. Elle rend l'espoir aux filles sans vraie beauté, sans argent, sans privilèges d'aucune sorte. Elle a donné son cœur à tort et à travers, elle s'est trompée, elle a pleuré, elle a voulu mourir. Elle est vulnérable. On peut la plaindre, la défendre, avoir l'impression de la protéger. Si éclatante qu'elle soit, sa réussite n'est pas totale, on en sait la rançon. C'est ce qui console secrètement celles qui la copient le plus aveuglément et ce qui la protège de la jalousie. Elle montre jusqu'où on peut aller trop loin, et ce qu'il en coûte. Elle vit toutes les expériences qu'on n'ose risquer, elle s'en tire comme l'héroïne des ' mystères de New-York ' échappait aux incendies, aux naufrages et aux éruptions de volcan. A un cheveu près ! Et on l'envie sans être tout à fait sûr de vouloir être à sa place.
Son mythe n'a rien perdu de merveilleux, qu'exige le mythe. Mais son secret, c'est d'étonner, tout en étant tirée à milliers d'exemplaires. C'est de rester 'elle ' en étant toutes, chacune, n'importe qui.[/
font]
La consécration, pour les autres, c'était d'être unique. Pour elle, c'est d'être la multitude "

FIN. Michel Gérac -septembre 1961.
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 10:50

Citations sur la ' Bardolatrie ' :

1-" Sa jeunesse, son ingénuité n'éveillent pas seulement le désir. Ce rôle est dévolu à sa féminité. Non ce qui est grave, c'est qu'elles font appel à un sadisme latent. Celui qu'on éprouve devant la pureté et l'innocence bafouées, livrées et exposées "

2-" La ' reine Bardot se tient juste là où finirait la morale et à partir de quoi la jungle serait ouverte de l'amoralité amoureuse. un pays où l'ennui chrétien est banni "

3-" Sex-appeal à gogo, telle est la première impression que ressent le spectateur en voyant B.B "

4-" Cette fille c'est le diable en personne. un diable en jupon, et, le plus souvent... sans jupons "

5-" Bravissimo. Que bella. Magnifica. Brigitte, c'est un animal merveilleux. Si chaque homme possédait son sosie, il n'y aurait jamais de guerre, on ne penserait qu'à l'amour. Et c'est tellement mieux "

6-" Le danger en Brigitte Bardot c'est qu'en même temps c'est encore une enfant... et... elle ne l'est plus depuis longtemps. C'est la ' vilaine petite fille ' au sens le plus dangereux du terme. "

7-"Si Loren, Monroe, Mansfield et Lollobrigida vont voir Brigitte Bardot dans ' Et dieu créa la femme ', elle se sentiront obligées de changer de métier ! "

8-"Un objet fait de courbes mouvantes, un phénomène qu'il faut voir pour croire ! "

9-"Elle lève sa jupe aux plus futiles prétextes, assez souvent pour battre tous les records de marathon de lever de jupes. Elle ouvre sa blouse en permanence à la brise marine, elle porte un assortiment de sous-vêtements remarquables par leur brièveté y compris un bikini qui fait songer à un morceau de papier adhésif. "

10-" Le comble de l'abréviation vestimentaire. Amorale !
"
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Boulevard du rhum


Masculin
Nombre de messages : 1285
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 12:22

study Bonne idée d'avoir actualisé ce topic. On trouve des citations en grand nombre dans les ouvrages qui lui sont consacrés mais ce sont toujours les mêmes qui reviennent, celles de célébrités, et la plupart sont anciennes. Seul l'ouvrage de Guus Luijters et Gerard Timmer fait preuve d'un peu plus d'originalité dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
doublementbb
Le repos du guerrier


Féminin
Nombre de messages : 1988
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Lun 11 Nov - 15:31

Superbe ces citations ! J'envie tes Cinémonde A.B. !
Revenir en haut Aller en bas
http://voir-le-verre-a-moitie-plein.overblog.com/
verabeto
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 14702
Age : 70
Localisation : Brésil
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Mar 12 Nov - 0:27

Mon très cher A.B.
Tu as fait un merveilleux travail en postant ces citations sur Brigitte Bardot. Pour moi, tu peux être sûr que c'est um cadeau superbe. Ça m'a fait voyager dans le temps, à 1961 et aussi après cette année-là.
Je t'envoie mes compliments pour avoir le travail de nous montrer ces citations très importantes, des vrais documents d'une époque. cartonnes 
Et je te remercie une fois de plus pour avoir pensé à moi pour les poster.
1000 fois Merci!   
Je t'embrasse fort.
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Boulevard du rhum


Masculin
Nombre de messages : 1285
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Sam 16 Nov - 9:54

Un admirateur transi.
Revenir en haut Aller en bas
A.B.
En effeuillant la marguerite


Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Paris.
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Sam 16 Nov - 12:28

Phénix a écrit:
Un admirateur transi.
J'ai lu ça dans ' Le Parisien '
A mon avis, ce Jacquot a du bien fantasmer sur B.B. dans les années 50-60  Quant à Bernadette Chirac, je l'imagine bien dans le rôle des femmes détestant B.B. pour sa vie privée tapageuse ! Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils ont dit d'elle...   Aujourd'hui à 20:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils ont dit d'elle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» cette nacelle est elle adaptable sur le chassis loola ?
» Elle dort assise !!
» Elle me boude !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BB L'ACTUALITE / SON COMBAT :: Divers-
Sauter vers: