PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sixties
Cette sacrée gamine


Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 18:51

Voici un extrait tiré du livre "Le murmure des fantômes"écrit par le Psychanaliste Boris Cyrulnik dont ilparle de Marilyn Monroe:

" Personne ne pouvait deviner que c'était un fantôme. Elle était trop jolie pour ça, trop douce, rayonnante. Une apparition n'a pas de chaleur, c'est un drap froid, un tissu, une ombre inquiétante. Elle, elle nous ravissait. On aurait dû se méfier . Quel pouvoir avait elle
pour tant nous charmer, nous saisir et nous emporter pour notre plus grand bonheur? Nous étions piégés, au point de ne pas comprendre
qu'elle était morte depuis longtemps.
En fait, Marilyn Monroe n'était pas complètement morte, un peu seulement, par moments un peu plus. Son charme en faisant naître en nous un sentiment délicieux, nous empêchait de comprendre qu'il n'est pas nécessaire d'etre mort pour ne pas vivre. Elle avait commencé à ne pas être vivante dès sa naissance. Sa mère, atrocement malheureuse, chassée de l'humanité parce qu'elle avait mis au monde une petite fille illégitime, était hébétée de malheur. Un bébé ne peut pas se développer ailleurs qu'au milieu des lois inventées par les hommes, et la petite Norma Jean Baker, avant même de naitre, se trouvait hors la loi. Sa mère n'a pas eu la force de lui offrir des bras sécurisants tant sa mélancolie remplissait son monde. Il a fallu placer la future Marilyn dans des orphelinats glacés et la confier à une succession de famille d'accueil où il était difficile d'apprendre à aimer.
Les enfants sans famille valent moins que les autres.
Le fait de les exploiter sexuellement ou socialement n'est pas un bien grand crime puisque ces petits êtres abandonnés ne sont pas tout à fait de vrais enfants. Certains pensent comme ça.
Pour poursuivre malgrès les agressions, la petite "Marilyn dut se mettre à fantasmer, à se nourir de la douleur même, avant de sombrer dans la mélancolie et la folie de sa mère".
Alors elle a déclaré que Clark Gable était son vrai père et qu'elle appartenait à une famille royale. Tant qu'à faire ! Elle se constituait ainsi une vague identitée puisque, sans rêves fous, elle aurait eu à vivre dans un monde de boue. Quand le réel est mort, le délire procure un sursaut de bonheur.
Alors elle a épousé un champion de football pour qui elle a cuisiné chaque soir des carottes et des petits pois dont les couleurs lui plaisaient tant.
A Manhattan où elle a suivi des cours de théatre, elle est devenue l'élève préférée de Lee Strasberg, fasciné par sa grâce étrange. Souvent déjà, elle avait été morte. Il fallait beaucoup la stimuler pour qu'elle ne se laisse pas aller à la non-vie. Elle s'engourdissait, ne quittait pas son lit, et ne se lavait plus. Quand un baiser la réveillait, celui d'Arthur Miller pour qui elle s'est fait juive, de John Kennedy ou d'Yves Montand, elle se ranimait, éblouissante et chaleureuse, et personne ne se rendait compte qu'il était ravi par un fantôme. Marilyn n'a jamais été complètement vivante mais nous ne pouvions pas le savoir tant son merveilleux fantôme nous encorselait.
(...)Le lien et le sens, les deux mots qui permettent la résilience, M.M n'a jamais pu les rencontrer. Sans liens et sans histoire, comment pouriez vous devenir vous même? Quand la petite Norma a été placé dans un orphelinat, personne ne pouvait penser qu'un jour elle deviendrai une Marilyn à couper le souffle. La carence affective avait fait d'elle un oisillon déplumé, tremblant recroquevillé, incapable d'ouverture sur le monde et les gens. Les changements incessants de familles d'acceuil n'avaient pas permis d'organiser autour d'elle une permanence affective qui lui aurait permis d'acquérir le sentiment d'être aimable.Si bien que lorsqu'elle est arrivée à l'âge du sexe, elle s'est laissée prendre par qui voulait bien d'elle.Quand les hommes n'en profitaient pas sexuellement, ils l'exploitaient financièrement. Darryl Zanuck, le producteur de cinéma, avait intérêt à la considérer comme une tête de linotte, afin de faire fortune en la louant à d'autres studios.Et même ceuq qui l'ont sincèrement aimée n'ont pas su pénétrer dans son monde psychique pour l'aider à faire un travail d'historisation qui aurait donné sens à son enfance basculée. Ses amants amoureux se son voluptueusement laissé piéger par la magnifique image de la douce Marilyn.Aveuglés par tant de beauté, nous n'avons pas su voir son immense désespoir. Elle est restée seule dans la boue où, de temps en temps, nous lui jetions un diamant...jusqu'au jour où elle s'est laissée partir."
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 19:00

Magnifique!
Merci sixties d'avoir pris le temps de taper ce si joli texte!
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
sixties
Cette sacrée gamine


Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 19:04

De rien...c'est un plaisir, dsl des fautes de frappes!
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 19:14

Bah! C'est rien! Il n'y en a qu'une toute petite à "ensorcele"!
Moi je fais toujours des fautes de frappe en ce moment, vu que mon clavier fait des siennes! Mad (avec mes fautes d'ortho en plus, c'est le pompon!)
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
sixties
Cette sacrée gamine


Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 19:18

lol

Y en a d'autres que tu n'as pas vu...hihi tant mieux au moins je vois qu'elle ne sont pas trop visibles !

Moi aussi mon clavier fait des siennes surtt avec la touche espace qui a tendance à se bloquer ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Gia
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 10831
Age : 26
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 19:31

Moi aussi! La touche "espace" et la touche "entrée"! Les plus importantes! Ce qui fait que des mots se collent et ne veulent plus rien dire! silent (on dirait de l'allemand= "gerhkjrich"!)
Revenir en haut Aller en bas
http://la-reine-bardot.e-monsite.com/
melina
Les novices


Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 37
Localisation : nimes
Date d'inscription : 19/06/2009

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 2 Nov - 22:03

bravo pour ce texte magnifique et très émouvant!!Merci beaucoup!
les fautes de frappe, on s'en fiche, on aurait pas fait mieux vu la longueur du texte!
Revenir en haut Aller en bas
sixties
Cette sacrée gamine


Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Mar 3 Nov - 10:44

DE RIEN....LIVRE QUE JE CONSEILLE DE LIRE !
Revenir en haut Aller en bas
Brixie
Et dieu créa la femme


Féminin
Nombre de messages : 12254
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Mar 3 Nov - 12:07

Merci pour ce passage très interessant ! Tu apprécies particulièrement les récits de psychanalyse ou c'est parce qu'il traite de Marilyn ?
Revenir en haut Aller en bas
Blondie Joy
Boulevard du rhum


Féminin
Nombre de messages : 1051
Age : 48
Localisation : VAR
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Mar 3 Nov - 12:47

Très beau, très émouvant, très bel hommage d'un homme qui a tout compris sur marylin la mal aimée, merci pour cet extrait !
Revenir en haut Aller en bas
maria
Les novices


Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 34
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Lun 9 Nov - 13:19

merci pour cet extrait très émouvant, ce livre au contraire de tout ceux qui sont sorti récemment sur elle me parait enfin écrit par quelqu'un qui ne cherche pas à ternir son image en racontant des ragots.ça me donne envie de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
felix
En effeuillant la marguerite


Féminin
Nombre de messages : 460
Age : 55
Localisation : paris
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Mar 10 Nov - 0:05

je vous le conseille : très bon livre du papa de la résiliance
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)   Aujourd'hui à 22:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Marilyn Monroe vu par Boris Cyrulnik (psychanaliste)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boris Cyrulnik a écrit ...
» Marilyn Monroe
» Est-ce que Marilyn Monroe flirte avec BB?
» Marilyn Monroe
» MAC Marylin Monroe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES FANS :: Divers-
Sauter vers: